dimanche 17 octobre 2010

Esprit sein

Ce soir, éloignez les enfants, et surtout... reculez d'un bon mètre cinquante. Car la soirée sera super nichon, grâce à Laurent qui a généreusement accepté de prêter main forte à cette chronique hebdomadaire.

On ne sait si on doit rire ou pleurer devant l'extrait de film affligeant diffusé ce soir. Mais grâce à lui, vous allez au moins pouvoir visualiser un réel ordre de grandeur entre le bonnet A et le bonnet Z. Au risque d'anesthésier durablement votre libido plus que de l'enflammer, voici une petite présentation du film intitulé Super nichon contre mafia par Laurent himself. Un film classé dans la catégorie sexploitation tant le propos n'est pas l'histoire, ni les acteurs, ni même le film, mais les seins de l'actrice principale, la si bien prénommée Chesty.


Voilà la présentation rapide de ce chef d'oeuvre très évitable du cinéma euh... érotique ? non, pas vraiment mais vous vous ferez une opinion par vous-même, surtout avec l'extrait.

Intitulé en France Super nichon contre mafia, le film réalisé en 73 par Doris Wishman sous le titre Double Agent 73 (les vrais acharnés le dénicheront plutôt sous ce titre) met en scène la fortement bustée Chesty Morgan (45 ans à l'époque) dans le rôle d'une espionne d'un genre très spécial. En effet, tout dans le film est prétexte à montrer la poitrine de l'actrice principale (imaginez un bonnet Z tombant jusque sous le nombril), au point que le scénario l'a dotée d'un appareil photo dissimulé dans le sein gauche, qu'elle déclenche en le relevant de la main. Elle doit donc retirer son soutif à chaque fois qu'elle veut photographier des documents ultra-secrets, par exemple.

Faux raccords, mauvais acteurs, scènes improbables, tout est fait pour réjouir le vrai amateur de cinéma Z, bien que le but n'ait sans doute pas été celui-là à l'époque.

Pour les esthètes, une petite sélection des dialogues les plus distingués:

- Oh ! La nature s'est gourée, elle lui a collé les miches devant et les nichons au cul !

- Tes mamelles n'ont pas réussi à me séduire, poupée, moi je n'aime que les œufs sur le plat !

- J'ai plus d'un tour dans mes roberts !

- Si j'avais une paire de balloches de cette taille-là il me faudrait la culotte du zouave du pont de l'Alma

- Avec ma caméra plantée dans le nichon, s'il y en a un qui me suce le mamelon je vais avoir une super photo de ses amygdales

Enjoy! 


video






in: The closer I get

11 commentaires:

Anonyme a dit…

IL faut télécharger tous les films de cette estimable dame. Le z c'est bon !

Kevin a dit…

Ah, mais tu découvres un Classique qui a berçé les fantasmes de générations d'ados , là ...

Angelina a dit…

OMG! Tout s'explique alors...

Elodie a dit…

hum hum...

Kevin a dit…

Bon, moi ce qui m'éclate là-dedans , c'est qu'elle est positivement nulle comme actrice , la brave Chesty . Elle récidivera pourtant dans le tout autant loupé " Deadly Weapons " ( où elle occie les méchants en les étouffant entre ses seins...)

Angelina a dit…

Triste...

Kevin a dit…

Le plus triste là-dedans , c'est que la " réalisatrice " de ces deux chefs d'oeuvre compte quand même une trentaine de films à son actif ...Tous plus " Z" que "Z" ...

Kevin a dit…

A côté , Max Pecas , c'est du Eisenstein ...

Angelina a dit…

Kevin, il va falloir qu'on ait une conversation vous et moi !

Corine a dit…

définitivement je préfère les petits seins

Davidus a dit…

‎...si c'est pris sainement...

Une erreur est survenue dans ce gadget