samedi 20 septembre 2008

Le taboulé de Matoushka

Encore une divine recette aux accents d'été, pleine de fraicheur et de gluten... Le taboulé façon Matoushka, qui est aussi la recette de beaucoup de personnes mais celle qui le fait le mieux, c'est Matoushka.

Voici sa recette. Comme vous pourrez en juger et comme dans toutes les recettes traditionnelles et familiales qui se transmettent de mère en fille, les proportions sont tout à fait aléatoires et dépendent souvent de la bonne humeur, de l'optimisme du cuisinier ou de la cuisinière.

Préparation : 40 mn... ou plus... ou moins
Cuisson : 0
Pour 6 personnes voire moins si elles ont un gros appétit, plus si elles mangent peu, il se peut même que vous en mangiez pendant une semaine.

- 250 g de semoule moyenne
- 1/2 voire 3/4 d'un verre d'huile d'olive
- 4 ou 5 citrons
- une botte de menthe fraîche
- 2 ou 3 tomates entre fermes et mûres
- 1/2 voire 1 concombre entier
- 1/2 voire 1 poivron vert ou rouge, ça dépend de la quantité de tomate et de concombre que vous mettez, pour faire contraste. J'aurais tendance à déconseiller le jaune.
- 1 oignon, quoique je vous conseille de privilégier une demi-botte d'oignons nouveaux, plus sucrés et moins agressifs.
- toutes sortes d'herbes fraîches, ici on a rajouté du persil frisé et du basilic.

La veille, mettre la semoule dans un plat creux, l'arroser de l'huile d'olive et bien mélanger avec une fourchette. Le secret pour que ce soit bon, c'est de faire imprégner à la main. Arroser le tout du jus des citrons. Mélanger à la fourchette. Recouvrir de film alimentaire et laisser reposer au frigidaire toute la nuit.

Le lendemain matin, couper les tomates épépinées, le concombre épluché (ou pas, il paraît que garder la peau du concombre facilite sa digestion. Dans les pays méditerranéens, on ne l'épluche jamais) ainsi que le poivron et les oignons nouveaux en petits dés, ni trop gros ni trop petits, c'est là que réside toute la difficulté. Vous pouvez même ajouter la tige des oignons nouveaux, mais pas toute la botte, ce serait trop. Hacher finement la menthe fraîche, et éventuellement les autres herbes aromatiques fraîches, lavées et équeutées (je le précise, on ne sait jamais). Ajouter l'ensemble à la préparation de semoule qui a dû gonfler.

Réfrigérer encore une heure minimum. Vous pouvez ajouter un peu de sel et du poivre pour arômatiser.

Délicieux avec des merguez par grosse chaleur.

3 commentaires:

Helene a dit…

Miam miam !!!! même si je suis déjà presque passée aux plats d'hiver...

Anonyme a dit…

Hum....Ca à l'air drôlement appétissant ce taboulet. On aimerait connaitre la cuisiniére.

Angelina a dit…

@Hélène : déjà ? j'ai encore plein de recettes fraîcheur à bazarder !!!!!

@anonyme : en effet, tu rates quelque chose.

Une erreur est survenue dans ce gadget