lundi 13 avril 2009

La Fille Aux Allumettes

Une voix transparente comme le cristal, l'émotion au bout du souffle. La voix de Caroline-Christa Bernard n'est pas sans faire penser aux "femmes"de Gainsbourg, Birkin en tête, mais surtout Isabelle Adjani au temps de Pull Marine. D'autant plus que Miss Caroline chante Les Yeux de Bowie quand la divine Isabelle jurait Beau Oui Comme Bowie. Elle reprend également une Rupture Au Miroir qu'avaient interprétée les deux égéries de Gainsbourg lors d'une émission télévisée, et le trouble s'installe tant on ne sait plus si l'on écoute Jane ou Caroline, Christa ou Isabelle.


La silhouette gracile, le visage lumineux d'une Marlène moderne, un nom simple et compliqué à la fois qui lui ressemble, Caroline-Christa Bernard se produit de temps en temps à Belleville. En ce moment, elle enregistre un album de compositions originales et de reprises avec Philippe Benoist, compositeur et guitariste, également ingénieur du son à la télévision. Il s'intutilera La Fille Aux Allumettes.

En bonus, le clip de la reprise Dépression au dessus du Jardin de Gainsbourg. "Une vidéo prise sur le vif où je chantais Acappella sans musique, le guitariste étant en dépression " m'explique Caroline.

Je ne peux que vous enjoindre à visiter le Myspace de Caroline-Christa Bernard et à faire sa découverte.

2 commentaires:

Caroline-Christa a dit…

Chère Angelina,
Merci pour le très bel article que vous avez écris sur "Rupture au Mirroir" et les autres reprises de Gainsbourg. Bon printemps.
Caroline-Christa

Francis a dit…

me fais froid dans le dos

Une erreur est survenue dans ce gadget