lundi 11 mai 2009

Easy Ya !

Patti Smith n'est pas loin, petite-fille de Debby Harry croisée avec les Stooges et bien que la demoiselle chante en anglais, j'ai même envie de dire qu'il y a du Catherine Ringer dans l'air...

Tout ça pour dire qu'on n'a plus grand chose à envier aux Anglo-Saxons puisque maintenant on a Izia. Un grand souffle d'air frais doublé d'un tampon à récurer balaye les gentilles et sages certitudes du rock d'ici depuis la sortie de l'album éponyme, il y a un mois. Cela faisait longtemps qu'on attendait une telle sincérité dans l'énergie et pour moi c'est clair, l'année ne se poursuivra pas sans l'enragée et douce Izia.



Pour en savoir plus sur l'artiste et son disque, je ne peux que vous renvoyer sur la très belle chronique de Bellâm qui l'a rencontrée... à sa manière.

Le Myspace d'Izia.

Spéciale dédicace à Marine qui a 20 ans aujourd'hui.

1 commentaire:

BritBrit a dit…

Heu si, j'envie toujours les anglosaxons et leur rockers fous.

Une erreur est survenue dans ce gadget