mardi 29 septembre 2009

Ecrire from Grégory H

Ecrire
Ecrier
Et crier
Et que rire
Ecœuré
Et crever


Ecrire, crier, rire et crever,
Seul, mais pas contre tous,
Aimer, enfin.



- Au travers de tes mots
Je ressens que tu aimes
Comme je ressens tes maux
En mon âme tu m’émeus
Et serais je le même
Si je n’étais ce môme ?
L’innocence ne capte pas d’oreilles
Le rêve mène à la solitude
Innocenté par tous
Ino sanctus, partez.


- Dans un passé lointain, dans un passé très lointain
Dans un pas c’est le futur, dans un pas c’est l’avenir
Mais Cella n’est pas venue, celle là pas là, n’en parlons plus
L’appât c’est pas très fiable, je retourne d’où j’suis venu
Dans un passé lointain, dans un pas c’est demain
Cella toujours pas là, j’ai donc appelé Paula
J’voulais qu’elle m’épaula.
Mais Paula est bien venue, prendre un café allongée
J’lai trouvée triste é tendue et j’en ai perdu du temps
On a mangé des fruits de mer car mère a un beau jardin
J’lui ai fait la cour quand même, quand même je ne l’aimais point.
Aujourd’hui c’est bien plus tard, je pense souvent à Cella
Comme beaucoup j’me suis trompé, à force de ne pas être moi
Mais restez encore un peu, le temps q’j’vous présente Paula
Paul a toutes les qualités, il nous servira un thé, pendant nos banalités.
Aujourd’hui j’ai quarante ans, j’ai quitté femmes et enfants
J’ai laissé mon p’tit boulot, j’n’ai gardé que mon auto.
Un pas c’est loin, mais une fois qu’il est franchi
Une fois que t’as bien souffert, le passé est oublié
Il reste alors l’avenir, et peut-être à Laure à v’nir
Qu’est c’qu’elle est belle Laure en femme, mais Laurent un peu infâme
J’ai refais le même parcours, repris un petit boulot
Paraît qu’le bonheur est là..moi je crois qu’il est là haut.


J’ai un temps péri, sous les intempéries, de la vie
Je suis le à la pointe du spleen et de l’ennui, Bobby

Crédits photo

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget