mercredi 7 octobre 2009

Votation citoyenne pour La Poste from Pierre

© Angelina


Deux millions de votants en France, la participation citoyenne et populaire à la votation citoyenne sur l'avenir de La Poste a mobilisé bien au-delà des espérances des organisateurs de cette consultation.

L'ampleur et le résultat de cet acte citoyen conduisent à deux conclusions.

1- Quand les citoyens sont invités à être partie prenante d'un service public essentiel pour la vie quotidienne de la population, ils se mobilisent.

2- Le résultat de cette votation et le contexte qui l'entoure (déclaration, sondage), montrent, à tout le moins et quoi qu'en disent les anti-démocrates de droite et le gouvernement, que les citoyens sont très attachés au service public postal.


Maintenant, et à juste titre, les organisateurs de la votation citoyenne avec la participation et le soutien des millions de citoyens, sont fondés à demander, et à obtenir, du gouvernement un gel du projet de changement de statut et l'ouverture d'un grand débat public conduisant à l'organisation d'un référendum.

La balle est donc du côté du gouvernement. Soit il continue dans son attitude de déni démocratique (non publication des décrets d'application du référendum d'initiative populaire, refus d'en organiser un) et refuse d'entendre le message qui monte des villes et villages de France, soit il accepte que le devenir de La Poste soit l'affaire de tous et il organise un référendum.

Il appartient au comité national organisateur de la votation citoyenne contre la privatisation de La Poste, des milliers de comités locaux qui ont, partout en France, tenu ces urnes citoyennes et aux millions de Français, citoyens usagers de La Poste, de définir les modalités permettant de maintenir haut et fort, à l'attention du gouvernement, les attentes populaires.

1 commentaire:

Cédric Suzanne a dit…

Tout cela est très bien. Mais moi, j'attends un référendum démocratique sur le nucléaire.

Kiss :-)

Une erreur est survenue dans ce gadget