jeudi 19 novembre 2009

Et toi, tu en fais quoi ? de ta vie...




Il y a des livres qui se lisent comme on parle. Il y a des livres à la première personne qui font résonner l'intime. Il y a des livres qui se laissent traverser par la grâce et la générosité sans chichis.

Le livre d'Azad, Vous en avez fait quoi ? de votre vie..., est de ceux-là.

Le héros se raconte. D'origine italienne, il a vécu dans une cité minière du Nord de la France. Conforté par l'amour de ses parents, par l'amour de Léna, la voisine avec qui il a grandi, il n'y aura pour lui d'autre horizon que les jardins qui se touchent, le terril, la Mairie, l'église. Jusqu'au jour où les sirènes de la vie moderne retentissent, où il faut quitter un Nord rude pour s'installer à Paris. D'abord vigile puis convoyeur de fonds, le héros suit avec application les contours d'une vie paisible et sans surprise. Seulement, un terrible accident vient tout remettre en cause. Défiguré, le narrateur assiste alors impuissant au délitement de son ancienne existence. Est-il prêt à laisser entrer l'aventure dans sa vie ?

Rien mieux que ce Nord immobile pour contraster avec la chaude et sensuelle République dominicaine. Ce sont les deux revers d'une même existence. C'est le chemin à parcourir pour, après la douleur, se saisir de son destin, le diriger et non se laisser diriger par lui. Finalement les derniers chapitres distillent un érotisme ensoleillé qui pourrait faire croire à la félicité enfin (re)trouvée. Mais gare au destin lorsqu'il cligne des yeux.

Le héros de ce roman nous parle mais ne nous dit pas tout. A commencer par son prénom qui n'est révélé que vers la fin du roman. A travers son histoire, qui pourrait aussi bien être une fable, c'est le lecteur qu'il invite à réfléchir sur sa propre destinée. "Et toi, tu en fais quoi ? de ta vie..."

Dommage que la copie ait été si mal relue. Quelques coquilles et fautes d'orthographe ne doivent pas gâcher le plaisir de découvrir ce nouvel auteur à l'imagination fertile, à l'écriture ciselée par endroits et souvent suave comme un parfum d'Orient. Azad, dont le nom signifie "libre" en arménien, fait mouche avec un premier roman qui parle à la première personne et se conjugue au futur plus que parfait.



Vous en avez fait quoi ? de votre vie... Azad, Editions Amalthée. 2009.
Fnac.com
Dilicom
Amazon.Fr
Alapage.fr

9 commentaires:

Myu a dit…

ca donne envie d'aller a la decouverte de cet ouvrage.
et il fait des fautes c'est bien ca va me rassurer :)

Angelina a dit…

MDR !
Merci Myu, CQFD.

Neirie a dit…

tu viens quand voir la pièce madame ? :)

Angelina a dit…

Avant le 28 mai, si je peux :) Demain si le Prince Consort est partant

Neirie a dit…

cool !

Martial a dit…

‎"Conseil de lecture pour soirée bleue"...incroyable, je viens de recevoir un post du presque même titre : Conseil de lecture pour soirée rose ! Bizarre, Bizarre...pourquoi tous ces conseils ?

Angelina a dit…

y a des copieurs

Martial a dit…

Des copieurs conseilleurs ...en même temps ?

Angelina a dit…

oué, copieurs et par la force des choses conseilleurs, puisque copieurs

Une erreur est survenue dans ce gadget