mardi 9 mars 2010

Par tes baisers avides from Christian Peysson

Un texte érotico-sensuel tiré du recueil poétique et musical de Christian Peysson Comme Dans Un Cri D'Amour.



Quand je cueille en ta bouche Par mes lèvres timides,
Le doux fruit peu farouche
De tes baisers avides;



Que ta langue fougueuse

Qui se donne et m’explore,

Se faisant délicieuse,

Réveille mes ardeurs;



Qu’elle embrase les feux

De mes sens en éveil,

Me rendant désireux

D’un élan passionnel,

Et d’aller plus encore

Pour goûter à ton corps;



Quand elle s’offre en invite

Sans la moindre limite,

Salivant d’un plaisir

Qui ne veut pas faillir,

Qui coule en ton visage

Tout autant qu’en tes yeux

Aux éclats merveilleux,

C’est alors que peu sage,

Titillé par l’envie,

En des gestes peu sûrs

Mais qui moi me rassurent,



Je tente timoré

De te faire céder

Pour que je cède aussi,

Réveillant plus encore

Dans des ébats plus forts,

Ce qui moi me soulage

Quand tu m’en fais l’hommage

Sous le feu des caresses :



L’élixir passionnel

De tes sens charnels,

Que tu ressens en toi
Comme une délivrance,

Et me livre en jouissance

Dans une folle ivresse,

Quand à mon tour j’explose,

Et que dans tes émois

Tu nommes apothéose.




Crédit photo :

1 commentaire:

martial maurette photographe a dit…

Il y a moins d’hommes que de femmes, doit-on en déduire que plusieurs femmes pour un homme, serait une convention normale?

Une erreur est survenue dans ce gadget