mercredi 4 août 2010

Des "joues-tu ?" en voilà... (3)

Cette semaine, un nouveau jeu cinématographique, lecteurs au teint harmonieusement hâlé. Il suffit d'indiquer en commentaire de quels films sont tirées ces citations. Pas facile.


1)
« C’est quoi ce bordel avec l’amour là ? Comment ça se fait qu’on devient dingue à ce point ? T’imagine le temps qu’on passe à s’prendre la tête la-dessus ? Quand t’es seule tu te plains: est-ce que je vais trouver quelqu’un ? Quand t’as quelqu’un: est-ce que c’est la bonne ? Est-ce que je l’aime vraiment et est-ce qu’elle m’aime autant que moi je l’aime ? Est-ce qu’on peut aimer plusieurs personnes dans sa vie ? »


2)

« Tu m’as dis je t’aime, je t’ai dis attends. J’allais dire prends-moi, tu m’as dis va-t-en. »


3)
« Lundi, c’est ravioli ! »


4)
« Tout le monde connaît aussi les sept notes de la gamme, pourtant il n'y a que Monsieur Lully pour écrire des opéras. »


5)
« Choisir la vie, choisir un boulot, choisir une carrière, choisir une famille, choisir une putain de télé à la con, choisir des machines à laver, des bagnoles, des platines laser, des ouvres boites électroniques, choisir la santé, un faible taux de cholestérol et une bonne mutuelle, choisir les prêts à taux fix, choisir son petit pavillon, choisir ses amis, choisir son survet’ et le sac qui va avec, choisir son canapé avec les deux fauteuils, le tout à crédit avec un choix de tissu de merde, choisir de bricoler le dimanche matin en s’interrogeant sur le sens de sa vie, choisir de s’affaler sur ce putain de canapé, et se lobotomiser aux jeux télé en se bourrant de MacDo, choisir de pourrir à l’hospice et de finir en se pissant dessus dans la misère en réalisant qu’on fait honte aux enfants niqués de la tête qu’on a pondu pour qu’ils prennent le relais, choisir son avenir, choisir la vie. Pourquoi je ferai une chose pareil ? J’ai choisi de ne pas choisir la vie.
J’ai choisi autre chose, les raisons... Y’ a pas de raison. On a pas besoin de raison quand on a l’héroïne.
»


6)
« On ne sent pas le cul quand on connait pas. »


7)
« Les ordres sont les suivants : on courtise, on séduit, on enlève et en cas d'urgence... on épouse ! »


8)
« Je suis ton père ! »



Les réponses, la semaine prochaine.





in: Angelina's vibrating envy of cinema

2 commentaires:

g@rp a dit…

Le 6, c'est Didier.

Angelina a dit…

Bien dit ! Warf...

Une erreur est survenue dans ce gadget