dimanche 22 août 2010

If you will follow me... from Eric

Les livres sont faits pour être transmis, échangés comme on se dit des secrets, comme on se donne des conseils ou des marques d'amitié. Grâce à cette petite chasse aux trésors littéraires, j'ai l'impression de soulever des voiles de pudeur, d'entrer, un peu en effraction, un peu en invitée, dans l'intimité des lecteurs qui m'ont fait l'amitié de répondre à mon appel. Eric est de ceux-là et a choisi de mettre en scène sa bibliothèque numérique et de partager un peu d'humanité.


"Angelina aurait dû se douter que ses petits jeux en ligne la mèneraient tôt ou tard, inéluctablement, à une bibliothèque virtuelle aux ouvrages numériques. Mais il n'était plus temps de tergiverser : les instructions étaient claires, et il fallait faire vite. Sans hésiter j'ouvris la fenêtre la plus haute, me saisis du fichier, et recopiai le passage sélectionné :

« Mes frères, pourquoi est-il besoin du lion de l’esprit ? La bête robuste qui s’abstient et qui est respectueuse ne suffit-elle pas ?


Créer des valeurs nouvelles – le lion même ne le peut pas encore : mais se rendre libre pour la création nouvelle – c’est ce que peut la puissance du lion. »

Ainsi parlait Zarathoustra, Nietzsche.







Ce passage d'un de mes auteurs favoris et maintes fois lu, si ce n'est appris, m'apparût soudain inconnu, comme inédit, mais tellement approprié que je ne pus davantage résister à le partager. Sans le savoir je venais d'atteindre un nouveau niveau de lecture."





in: La part du fabulateur

3 commentaires:

Makhoudia a dit…

J'aime mille fois
Tout ce qui touche à Nietzsche m'exalte fortement

Angelina a dit…

Je savais que ça te plairait Makhoudia.

Makhoudia a dit…

loool
Oui, ça me plait même si je préfère la quatrième partie du livre consacrée aux hommes supérieurs
Merci Angelina

Une erreur est survenue dans ce gadget