dimanche 8 avril 2012

Sex city

Ce soir, c'est du très esthétique Sin City dont j'ai choisi de vous parler pour émoustiller vos papilles amoureuses. Sorti en 2005, et adapté de la BD de Frank Miller qui a lui-même réalisé le film en collaboration avec Robert Rodriguez et Quentin Tarantino (pour une scène), ce film est surtout réputé pour une irréfutable beauté plastique, pour sa très grande violence et pour marquer l'un des innombrables retours à la lumière de Mickey Rourke.

Comme son nom l'indique, Sin City est la ville du vice, du stupre et de la luxure. Le meurtre y est monnaie courante, le sexe s'affiche à tous les coins de rue mais les auteurs parviennent à faire pousser des fleurs sur des monceaux d'ordure. A l'image de cette brève scène d'amour entre Marv et Goldie. A la limite d'un romantisme de supérette, l'image force la poésie quitte à convoquer le visuel d'une campagne de Mon Chéri la veille de la Saint-Valentin. Le pire, c'est que ça marche :






Mais le clou sexuel de ce dimanche soir, vous ne l'avez pas encore vu. Ҫa, c'était juste l'apéritif de notre apéritif sexuel. Il s'appelle Jessica Alba, Jessica dont je vous avais déjà parlé , lecteurs cinéphiles, et qui est toujours aussi belle comme un petit coeur.






A part ça, bonne soirée.




in: The closer I get

9 commentaires:

Olivier a dit…

A partager sans modération.

Massikito a dit…

Naze.

Angelina a dit…

:-p

Massikito a dit…

Ca fait plusieurs fois que je me demande si tu es très familière de la notion de "sexe".

Angelina a dit…

Propose-nous un billet sexe pour la semaine prochaine qu'on rigole :)

Massikito a dit…

Je n'écris pas sur ça. Mais tu as une amie très douée ;)

Olivier a dit…

quand il y a des guillemets autour du sexe... j'aime pas

Massikito a dit…

OK. Moi, j'aime pas les champignons. Ca aussi, désormais, les gens le savent.

Olivier a dit…

comme le persil dans les trous de nez

Une erreur est survenue dans ce gadget