mardi 12 février 2008

Dressés à la petite cuillère


"Chers collaborateurs, je me dois de vous informer d'une disparition irréfreinée des
petites cuillères.

En septembre 2007, j'ai en effet procédé à une commande de cuillères à café. J'ai moi-même fait une donation en décembre 2007.

En février 2008, elles valent déjà chères, on se les passe sous le manteau. Pire !!!! On se les vole sur les bureaux.

L'atmosphère est à la débandade et nous courrons à la catastrophe si nous ne nous empressons pas de remettre bon ordre à cette fuite en avant.

Voici le process que la direction a décidé d'instaurer désormais concernant les petites cuillères, cuillères à café, cuillères à thé :

- Vous empruntez une petite cuillère pour touiller votre café
- Vous la conservez le temps de consommer ledit café
- Vous pensez à ramener la petite cuillère dans la cuisine, éventuellement avec votre tasse sale
- Vous la déposez dans le lave-vaisselle s'il est en charge de vaisselle sale, éventuellement vous prenez l'initiative de la laver à la main, ce qui est encore plus corporate

Ce que vous ne devez pas faire :

- Garder les petites cuillères sur votre bureau, les entasser, les collectionner, c'est sale, c'est microbien
- Jeter les petites cuillères à la poubelle par inadvertance
- Voler les petites cuillères pour refaire votre ménagère

L'idéal est que les petites cuillères, dont nous disposions en grand nombre, tournent et circulent au maximum afin que tous puissent en profiter au moins une fois dans la journée. Oui, car j'en ai un peu marre de touiller mon café à la fourchette."

"- Alors est-ce qu'utiliser une petite cuillère pour tartiner du Nu…la est corporate aussi et si oui, quelles sont les restrictions à ce sujet (durée de conservation maximale, tout ca) ?

- Dans ce cas, la durée d'utilisation de la petite cuillère ne doit en aucun cas égaler la durée du pot de Nu…la, quelle que soit sa durée de vie d'ailleurs. Le temps de durée de vie de la tartine est tout juste acceptable.

- C'est rude ! Normalement, je me fais plusieurs tartines par jour.

- Dans ce cas, il te faut réenclencher le process pour chaque tartine, à savoir tartiner-lave-vaisselle-tartiner-lave-vaisselle. Le but est de les faire tourner un maximum pour que tout le monde en profite.

- Tu recommandes donc l'utilisation d'une nouvelle cuillère à chaque tartine? (dans la mesure où je ne suis pas assez motivé pour laver mes petites cuillères après utilisation à la place du lave-vaisselle).

- C'est exactement la corporate attitude que je préconise.

- ça va faire une consommation excessive de petites cuillères. Je risque d'en salir (et donc bloquer pour la journée) trois différentes au lieu d'une seule.

- Dans ce cas-là et dans un souci d'être super vachement corporate, je préconise de sauter l'étape lave-vaisselle et de lui préférer l'étape robinet et paic citron.

- Le problème étant que j'ai déjà C en productivité. Perdre du temps à nettoyer des cuillères risquerait de me faire franchir le D !

- Dans ce cas, pour réactiver ta productivité, je te conseille de faire une croix sur le Nu…la et de manger ta tartine nature.

- Et le Nu…la nature à côté. Genre, alterner un paquet de tranches de pains de mie un jour, un pot de Nu…la le lendemain.

- Le Nu…la nécessite l'utilisation, donc le lavage grandement recommandé, d'une petite cuillère. Voilà une solution qui ne résoud aucun de tes problèmes.

- Si, je pense qu'en mangeant le Nu…la à la cuillère, on peut vider le pot en moins de temps qu'il n'en faut pour boire un café, et du coup, on reste dans des délais raisonnables, non ?

- Sauf que c'est plus onéreux qu'un simple café. Cela dit, si l'on compare l'apport de glucides, de lipides que permet le Nu…la par rapport au café, je pense que l'entreprise est grandement gagnante. Sans compter, la placidité, le calme qu'implique la digestion d'un pot de Nu…la en comparaison de celle d'un simple café, trop riche en caféine et donc vecteur d'énervement, de stress et d'éventuelles dissensions au sein des équipes. Je me dois donc de te féliciter pour ton esprit ultra corporate. De plus, si tu parviens à utiliser la petite cuillère dans les mêmes délais qu'un simple café, là tu deviens plus corporate que le patron. La direction se devra donc d'envisager un passage du C au B en ce qui concerne ta productivité."

3 commentaires:

Elodie a dit…

"Dréssés à la petite cuillère"
c'est frais, c'est gai, c'est vivant...
On a tous vécu ses émotions, ces sensations...
une lecture qui ravive des souvenirs et donne le sourire...
j'adore!

Angelina a dit…

Moups ! Le bisou de l'amitié du matin

Elodie a dit…

bisou accepté et bisou rendu!
oups!

Une erreur est survenue dans ce gadget