lundi 21 juillet 2008

Le garçon avec une épine au côté

Aujourd'hui, nouveau retour sur les 80's et le diamant brut qu'ils ont offert à la pop, The Smiths. Plus qu'un groupe, plus qu'un duo de génie entre un auteur sensible, raffiné et pénétrant et un guitariste de génie, The Smiths c'était avant tout l'aboutissement d'un concept en gestation depuis des années dans la tête de Morrissey.

Comment ne pas aimer ce groupe à la folie, les guitares claires et déliées de Johnny Marr, ses ballades envoûtantes, de vrais petits bijoux pop et détonnants qui déboulaient dans les charts comme des boules de bowling ? Comment ne pas tomber en pâmoison à l'écoute d'une voix frémissante qui vous susurre "Meat is murder" ou qui enjoint tous les voleurs de supermarchés à s'unir ? (arf) Comment ne pas adorer ce groupe qui manie l'Oscar Wilde avec la dextérité d'une anglaise qui touille son thé ?

Bon lundi...

The boy with a thorn in his side

6 commentaires:

BritBrit a dit…

C'est bon ça !

noisy guitar a dit…

Oscar Wilde, mais aussi Keats et Yates qui sont à nos côtés avec ce charming man qu'est le Moz.
The Smiths, le meilleur groupe des 80'es avec les Pixies.

Angelina a dit…

Non non non noisy guitar, tu confonds

Keats et Yeats sont de ton côté, mais tu loose parce que Wilde is on mine.

Cela dit, merci pour ton passage très remarqué et remarquable et bienvenue.

nina a dit…

je suis amoureuse de Morrissey, contente d'avoir trouvée une fan de plus !

Angelina a dit…

@nina : Bonjour et bienvenue sur Mes petites fables. AAAAAAAAAAAAAh Morrissey... Heureuse de trouver une amoureuse de passage sur mon blog.
Il va falloir que je me penche sérieusement sur ta multitude de blogs au retour des vacances.

martial maurette photographe a dit…

J'accroche pas... mais la photographe présentée à coté du clip, www.nahokospiess.com., très très bien , ...ouais !

Une erreur est survenue dans ce gadget