mercredi 6 mai 2009

Ôde à la Solitude from Minui

Je suis venu seul au monde pour apprendre à vivre avec les autres, je t'ai longtemps trompée. Solitude, fidèle compagne, jamais tu ne ris de moi, alors que moi-même je ris de ma propre absurdité.

Tu reviens sans cesse pour me rappeler que tu es la seule à me comprendre. Tu sais prendre ce temps dont tu es maîtresse pour apaiser mon âme en peine.

Tu me soumets pour mieux être indifférent, assèche les larmes dans lesquelles je noie mon incertitude. Tu sais être ce silence où meurent les cris de désespoir et d'agonie dans ces rêves ou plutôt phantasmes passagers.

Mais toi tu es éternelle. Obtenir son indépendance c'est accepter ta compagnie. Accepter cette compagnie c'est être capable d'affronter la réalité de soi et dompter son esprit pour mieux accepter ce monde qui est le nôtre.

2 commentaires:

Myu a dit…

dites moi jeune femme ne serais ce pas vous qui etiez amoureuse de l'opera ?
parce que si c'etais bien le cas j'aimerais bien savoir ce que tu me conseille d'"aller voir !
ca m'a pris ce soir et il faut que je cede a la tentation ^^

Angelina a dit…

Oh amoureuse, c'est un bien grand mot.
Disons que j'ai fait un clin d'oeil. Et en la matière, je ne saurais trop quoi te conseiller, tous les goûts sont dans la nature.
Mais le grand gagnant de ma petite série sur l'opéra était Mozart, alors je pencherais pour "La flûte enchantée" en étant presque sûre de ne pas me tromper.

Une erreur est survenue dans ce gadget