lundi 13 juillet 2009

Jeane

Certains disent qu'il s'agit de la tante du chanteur, les exégètes disent que c'est la fille naturelle d'une amie à Oscar Wilde (sic) qui a inspiré les paroles de la chanson. Toujours est-il que Jeane, la copine de Morrissey, fait bien des dégâts. Le jeune Mancunien relate en quelques traits et avec génie l'échec d'une relation sentimentale, l'impasse du couple et la pauvre Jeane en prend pour son grade. Elle a beau faire le ménage, c'est toujours sale.

Ce titre, qui date de 1983, était la face B du deuxième single du groupe, This Charming Man. Quand on songe qu'alors, les artistes se contentaient de mettre un titre un peu moyen de leur album en face B, incroyable d'imaginer que ce titre ne figure sur aucun album, qu'il restera à jamais une face B et qu'en plus, il avait toutes les qualités et aurait largement mérité de sortir en single lui-même. Morrissey ne maîtrise pas encore totalement son organe vocal et il éructe plus qu'il ne chante avec le côté tranchant de la force, ce qui donne un goût de sang unique aux chansons des Smiths de cette période.

Immanquable la guitare mature et sautillante de Johnny Marr qui contraste singulièrement avec le plomb des paroles.

Pete Doherty a récemment fait une reprise de Jeane. Il a pris le parti de la douceur, prenant la chanson un peu à contrepied. C'est pas mal mais c'est loin d'avoir la classe et l'éclat de l'original.

Avec la politique du groupe de ne pas céder à la mode facile du vidéo-clip de l'époque, difficile de trouver une vidéo à la hauteur.







Regardez plutôt Jeane live à l'Hacienda en 1983.

2 commentaires:

Helene a dit…

Ah, quel plaisir de réécouter the smiths !!

Francis a dit…

top

Une erreur est survenue dans ce gadget