mercredi 29 juillet 2009

Le journal d'Angelina qui bronze

Vendredi 17 juillet :

Le choc

En lisant mes mails ce matin, j'apprends que Cyril Cavalié a été interpelé par la police dans le cadre d'un reportage qu'il effectuait sur la Brigade des Clowns, une manifestation qui n'avait pas été autorisée. Je connais Cyril grâce à mon blog, Mes petites fables. Grâce à lui j'ai écrit un article sur le nucléaire et sur les anti-Jeux de Pékin et il m'a permis de publier un lien vers ses photos pour illustrer un article sur le Tibet, entre autres. Interloquée, je me rue sur l'article que Les Inrocks consacrent à l'affaire et dans la foulée je publie un article sur Bakchich.

Cyril est un photographe, passionné par les sujets limites "of border" qu'il a choisi de suivre, mais c'est avant tout un témoin. Il avait déjà connu quelques déboires lors du hissage du drapeau tibétain non loin de l'ambassade de Chine, mais grâce à son astuce, il avait réussi à éviter l'arrestation de justesse. Pourquoi au fait ? Parce qu'aujourd'hui informer devient subversif ? Parce qu'il remet en cause la bonne marche de la société ? Car bien évidemment, j'ai beaucoup de mal à croire que la police ait pu le confondre avec un manifestant...


Dimanche 19 juillet :

Un dimanche à la campagne


En résumé ce fut la route, le soleil, deux hérissons caressés, une balançoire reçue sur le coin du front, des mouches, des mouches, des mouches... Les champs à perte de vue... Une promenade dans les blés, un chat caressé, une partie de ballon échevelée... Des vaches, des cochons, un chat et ses chatons farouches, des lapins en clapier, un lavoir, une femme qui bronze en lieu et place d'un moulin.



La suite très vite...



Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget