lundi 2 novembre 2009

Poupées de Dresde from Greg

Premier lundi du mois, c'est Grégory, mais pas le H., qui s'invite sur Mes petites fables. Soufflant le froid et le chaud en ce début de novembre qui s'annonce chilly, Greg nous propose un petit tour au cabaret et une virée brechtienne.



Pour mon gloomy monday je voudrais vous faire découvrir les Dresden Dolls.

Comme le nom du groupe ne l'indique pas, ces poupées sont originaire de Boston.

Il est assez difficile de catégoriser leur musique. Certains disent que c'est du punk-cabaret là ou d'autre parlent de rock-théâtral ou de jazz!

Le premier contact avec les Dresden Dolls sera mélodique, la chanteuse a une très belle voix, et le tout forme un lounge envoûtant.

Ensuite, on en vient à écouter les paroles. Elles sont riches en émotions, superbement écrites et peuvent traiter de sujets graves tels que la pédophilie (Missed Me).

Si je devais choisir trois titres pour faire découvrir les Dresden Dolls, ce serait:

Good Day -- Le premier contact avec la mélodie -- ;

Coin Operated Boy -- Le côté fun et théâtral du groupe -- ;

Missed Me -- les sujets graves cachés par une musique exceptionnelle --

On peut les écouter sur deezer ou spotify.


Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget