lundi 29 novembre 2010

Le Medef à l'usine

Sais-tu ce qu'est le punk entrepreneurial, aimable lecteur que je caresse toujours dans le sens du poil ? Je ne le savais pas non plus jusqu'à samedi dernier. Quoique... sûrement en avais-je entendu, mais je ne savais pas que ça en était.



Le punk entrepreneurial ou entreprenarial si tu parles la langue de Tony Blair, c'est ce bon gros son hérité du meilleur âge du punk, baigné dans de l'indus (rock industriel), mâtiné d'un peu de reggae, le tout roulé de le un peu crade et le très libertaire pour un meilleur rendu accoustique.

Je l'ai découvert à la faveur d'un concert à la CNT donné au profit de la caisse des grévistes. Une soirée pleine de chaleur grâce aux rythmes de HK et les Saltimbanks, pleine de soleil grâce aux yeux de HK et les Saltimbanks, pleine de sourires grâce aux lèvres de HK et les Saltimbanks, pleine de poésie qui parle au ventre grâce aux mots de HK et les Saltimbanks, pleine d'ombre et de lumière et pleine de bleu acier et de velouté grâce au groupe parisien Pristine Grey (dommage que la chanteuse n'a pas daigné sourire), pleine de pogos éclaboussés de bière et suitant la sueur grâce à Medef Inna Babylon.

Originaires de Toulouse, ces trublions en combinaison de travail orange sont venus à quatre (en réalité ils sont plus) et ont enflammé la CNT à coups de diatribes inaudibles, tant elles étaient hurlées, mais balancées avec une conviction qui ne laissait aucun doute sur la teneur salée des propos. Un batteur blagueur, un guitariste hilare, un bassiste stoïque et consciencieux et un chanteur... euh... qui chante et qui souffle : bignou, cornemuse, flûte traversière, courge soyeuse (si !) (en réalité j'en sais rien, c'est ce que j'ai compris, mais j'étais déjà à moitié sourde).

Une musique à laquelle on adhère (forcément) et pour laquelle je suis prête à me syndiquer. Personnellement j'adore et c'est parfait pour bien commencer la semaine.



Medef Inna Babylon - Jean Tibéri


Si vous aussi vous adhérez à ce Medef-là, vous pouvez tout savoir sur leur Wikipedia et sur leur site.




in: Gloomy monday

6 commentaires:

Angelina a dit…

On est presque mardi, il était temps !

Z'arno a dit…

Pas mal ! Ça me rappelle un groupe de crétins pédants qui m'avaient démarché pour faire leur pochette, et qui prétendaient faire du (je cite) "Métal post-orgasmique". (Qui peinait plus à jouir qu'autre chose, d'ailleurs !)

Angelina a dit…

J'aurais aimé entendre ça. Normal que ça peinait à jouir, puisque c'était post-orgasmique.

Z'arno a dit…

Leur post-orgasme sonore était une ode à la chasteté je dois dire. Moi ce que je voulais dire, c'est qu'il est chouette ton article. Et tu vas m'écouter Hawkwind, hein !

Angelina a dit…

Oui ! Demain ?

Z'arno a dit…

Une erreur est survenue dans ce gadget