dimanche 12 décembre 2010

Des seins, des fesses, des clopes et des guitares

Tout est dans le titre. L'homme qui tient le merveilleux blog Kill Me Sarah,et dont on ne sait rien ou presque, si ce n'est qu'il est opposant au régime, parle aussi en photos en plus de parler en musique. Et en plus d'écrire très bien.

Règle n° 1 : Se maquiller même dans les rêves

C'est ainsi, sachez-le, qu'il se raconte également sur Tumblr, une plate-forme de micro-blogging, pour les non-initiés, qui serait comme un genre de fast-blog. Celui de notre homme, Des seins, des fesses, des clopes et des guitares, parle surtout en images à travers les innombrables merveilles glanées sur le web. Sublimes, suggestives, évocatrices, classieuses, en noir et blanc ou en couleurs, elles finissent, bout à bout, par raconter leur propre histoire, parler d'elles au pluriel. Elles donnent surtout envie d'imprimer à la vie un désir de volupté, la tentation d'un air de rock'n'roll, l'érotisme d'une forme, un murmure qui se cache derrière des volutes de fumée.

Smoking girl
Ieva Laguna (photo Billy Kid)



Règle n° 1 : Profiter du dimanche
(Madeline Castle)


La suite ici, dans l'univers de KMS.     





in: The closer I get

3 commentaires:

Eric citoyen a dit…

Whaou ;-)

Martial Maurette Reporter-Photographe a dit…

Euh, oui...et alors, où va-t-on, que cherche a prouver ce créatif/geek ?

châla a dit…

belles illustrations effectivement !

Une erreur est survenue dans ce gadget