samedi 7 mai 2011

Dégoupillée

La voir, même de près, c'est déjà comme une insupportable impression de s’être invitée à un festin auquel on n'était pas convié.
C’est le sentiment latent d’être une clandestine.
La voir de loin, c’est comme entendre l’immense silence autour d’elle.
Magnifique friche, le soleil, la mer dans ton sourire.

Faire fuir le regard chaque fois qu’il croise le sien de peur qu’elle ne se sente observée comme un animal sauvage que l’on lorgne derrière la vitre de sa voiture.
La prisonnière c’est moi.
Intimidée, intriguée, subjuguée, elle rôde autour avec des regards de fauve affamé.
Elle tente, s’approche, sourit. Elle tâte, frôle, rigole. Elle tend la main et les yeux continuent de fouir à la recherche de l’âme dans les yeux de sa proie.
Mais la proie ce n’est pas moi.

Elle n’était qu’une voix, une image, un petit bout de femme enragé sous un keffieh. Le poing serré.
Elle est grande, longue, souple. Elle est la reine du silence.

Cheffe de gang.
Fleur au milieu des cailloux.
Elle parle des carabines qui se braquent et je les vois dans ses yeux.
Soudain, elle est une autre.
Et la voix est la même que celle qui a explosé dans ma tête.

Les corps se rapprochent, les souffles se raccourcissent.
Indocile.
La règle du jeu, c’est qu’elle est la seule à la connaître.
Faire à nouveau la petite bombe,
Faire à nouveau parler la souffrance,
Faire crier la voix,
Faire sortir le drame.
Le pire c’est quand elle oublie que ce n’est qu’un jeu.

Tu étais fille de porcelaine.
Furieuse de n'être que fille de porcelaine.
Dégoupillée comme une menace
Afin que personne n’approche, afin que personne ne sache.
Et ces foutus mots au bout de mes doigts qui n’ont jamais voulu sortir de ma bouche.

Un jour tu seras libre.
Et je ne serai plus prisonnière.
A l’ombre de ce poing levé
C’est la soeur que je cherchais.

L'esquisse 2 de Keny Arkana sort le 23 mai. 




in: Angelina's musical fantasy

5 commentaires:

Martius a dit…

ca fait mal a la gueule. Tu seras a Solidays en juin ? Elle y sera. moi aussi.

Angelina a dit…

Il faudra que j'y sois, je ne l'ai jamais vue sur scène

Martius a dit…

j t avais dit je crois, j l ai vu au glazart y a quelques mois, je m en suis jamais remis. Meme elle, elle pleurait a la fin, tellement acclamée.

Martius a dit…

a solidays, son nom il est en tout petit mais tu vas voir l effet de ouf qu elle va faire. J espere qu elle sera aussi a la fete de l huma

Angelina a dit…

ah tiens !

Une erreur est survenue dans ce gadget