dimanche 1 mai 2011

Un sein from Christine


Rond, blanc et lourd. Un globe à saisir à pleine paume. Ferme et tiède, le cœur bat juste en dessous. Le sein gauche posé sur le buste comme un fragment indépendant du corps. Sa vivacité est élastique, sa réactivité est attrayante. Il est rare qu'un gros sein ait une réactivité aussi immédiate mais son téton se dresse et pointe sans sollicitude. Il lui suffit de sortir de sa cachette, un chemisier déboutonné, une combinaison échancrée, un regard qui s'attarde. Dur, tendu, rouge comme le sang, c'est une cerise qui appelle la gourmandise, un rubis qui habille la nudité. La peau est molle et duveteuse, lustrée comme un tissu moiré d'Orient. Que le bras se lève, il se soulève et redevient jeune. Il bouge, rebondit en harmonie, s'élance avec le corps et revient s'écraser amoureusement. Coussin indolent, amuse-bouche avant le plat de résistance, la friandise entre deux portes, dans un ascenseur…


Photo piochée chez KMS



in: The closer I get

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget