vendredi 22 juillet 2011

Respire bébé, c'est l'air de l'amour

C'est vrai qu'il s'est essayé à peu près à tout, JPG, le grand manitou du parfum qui fait mâle et des seins de Madonna en acier trempé. Après avoir dansé avec les mots en 1983, le voilà qui danse avec des ciseaux en 1988 avec la dextérité d'un Franck Sinatra de la house ou d'un Fred Astaire du footwork.




Le clip vous fait mal aux yeux ? C'est normal, il est signé Jean-Baptiste Mondino, qui réalisait à peu près tout ce qui passait à la télé à cette époque-là. Enfin réhabilitée à sa juste valeur par un Johan Faerber au top de la hype, ce petit tour musical a en plus l'étrange vertu de s'achever par deux petits tableaux qui mêlent effroi et surréalisme. De l'étrange au sublime en passant par le très superficiel, à la limite du très anecdotique.


Mais au fait, qui est Johan Faerber ?
Johan Faerber est docteur en littérature française. Il enseigne à l’université Paris III et contribue régulièrement à la revue inculte.


in: Glorious Friday

9 commentaires:

Johan a dit…

Je suis au top de la hype ?

Angelina a dit…

c'est pas ça ?

Johan a dit…

Si, si !

Angelina a dit…

Tu es ma référence Johan, je ne fais plus rien sans consulter ton mur

Hugues a dit…

Dans la même veine, t'as " On se calme ! " des Bassline Boys

Johan a dit…

Omygad !

Angelina a dit…

Hugues, je t'engage pour l'année prochaine !

Hugues a dit…

Ah Johan, il semble qu'il y ai de la concurrence. Enfin il parait que c'est bon pour l'émulation...

Angelina a dit…

@Hugues : Johan est là à l'insu de son plein gré

Une erreur est survenue dans ce gadget