mardi 3 janvier 2012

Tiramisu mon amour




 Petit message à caractère informatif : ce billet est une commande.


Vous aussi, vous avez survécu aux réveillons, à la bûche, à la dinde, aux huîtres, aux truffes, aux macarons ? Plus forts de toutes ces épreuves, mes fabuleux lecteurs, vous êtes donc parfaitement d'attaque pour apprécier mon tiramisu et d'adhérer à une nouvelle mystique à l'aube de 2012 et avant la fin du monde.

Certes, je vous avais déjà parlé de mon tiramisu rouge, un tiramisu très sympa, de saison. Mais j'étais loin de me douter que ce tiramisu-là, presque tout bête, dont j'avais la recette dans mon grimoire depuis la fac, allait provoquer chez mes invités des râles orgasmiques à la fin du repas. Cette recette, je la dois à ma colocataire Karine, que je remercie de m'avoir délégué un aussi puissant secret.



Préparation : 12 minutes
Cuisson : aucune
Réfrigération : au moins 4 heures
Pour 8 à 10 personnes

- un paquet de boudoirs
- 5 oeufs
- 500 g de mascarpone
- 100 g de sucre
- 30 cl de café fort
- 30 g de cacao non sucré


Faire un café et le laisser refroidir.

Blanchir les cinq jaunes d'oeufs en les battant au fouet avec le sucre. Ajouter le mascarpone par petites touches en soulevant l'appareil délicatement.

Monter les cinq blancs d'oeufs en neige (avec une pointe de sel) et les incorporer toujours délicatement à la préparation.

Verser le café dans un récipient plat pour y tremper les boudoirs le temps d'un aller-retour des deux côtés. Les ranger en les serrant au fond d'un plat à gratin par exemple. Couvrir d'une bonne couche de préparation au mascarpone. Refaire une couche de boudoirs imbibés de café. Couvrir d'une nouvelle couche de préparation au mascarpone.

Mettre au frigo.

Saupoudrer de cacao avant de servir en le tamisant dans une petite passoire.



Comme je n'ai pas eu l'idée (ni le temps) de prendre ce merveilleux tiramisu en photo, j'ai photographié le plat après dégustation et vaisselle. Pour vous donner une idée de ce que ça peut donner après dégustation.

© Angelina



NB : J'ai utilisé un café équitable fait au Chiapas par des paysans zapatistes. Ceci explique peut-être les cris d'anagogie de mes convives.?!




in: L'eau à la bouche

21 commentaires:

Pablo a dit…

Ah que tu as le sens de l'opportunité Angelina

Angelina a dit…

Le mardi on fait l'amour

Martial a dit…

Et les autres jours, à quoi ils servent ?...

Angelina a dit…

Cher Martial, j'aurais vraiment été déçue que vous ne commentassiez point ce statut.

Martial a dit…

L'Oeil de Caïn ?...Ce statut en vaut d'autres plus politiques ou religieux, non ? Bonjour Angelina, comment allez-vous pour cette année (de malheurs) à venir ?

Angelina a dit…

Je vais bien, merci, pour cette année et le reste de ma vie :)

Martial a dit…

Donc, vous pouvez continuer les Tiramisu et nous rappeler Backchich ! La France n'est pas perdue ...

Pierre a dit…

C'est bête car mardi , j'ai piscine...

Angelina a dit…

Y a des séances de rattrapage le mercredi, le jeudi, le vendredi, le samedi, le dimanche, le lundi...

Martial a dit…

Tiramisu tous les jours !... Ah non, je ne pourrais pas, ce n'est pas humain ! Et Backchisch alors, ...?

Angelina a dit…

C'est sûr qu'il vaut mieux avoir la santé :)

Martial a dit…

Non, ce n'est pas ça, mais il vaut mieux avoir une vie variée.

Pierre a dit…

Si je peux rendre service et donner le meilleur de moi même du mercredi au dimanche, sauf le lundi car c'est raviloi et le mardi c'est piscine , ok !

Martial a dit…

‎" rendre service et donner" ?...Gaffe, c'est un auto-entrepreneur !

Claire a dit…

C'est exactement ça! ;o)

Pierre a dit…

Ma petite entreprise en connaît pas la crise...

Martial a dit…

Restauration rapide ! Aïe, aïe, aïe,...

Claire a dit…

Faut arrêter d'le lire! Faut l'faire!!! ;o)

Patrick a dit…

Le mardi c'est ravioli

Martial a dit…

Non...C'est Tiramisu ! (Voir Angela...)

relaxation-stress-psycho-aide a dit…

le mardi c'est tiramisu et Angelina mes Amours et les goûter c'est leur faire l'amour tant c'est bon !!!

Une erreur est survenue dans ce gadget