lundi 27 février 2012

Y a pas de mal à se faire du bien (16)

Portishaed, c'est le champion de la trip-pop qui a réussi la parfaite fusion de l'électro et de la sensualité, après Massive Attack mais avec plus d'efficacité.

Pour l'album Monsieur Gainsbourg revisited, ils se sont prêtés au périlleux exercice de la reprise de Gainsbourg. Guitare saturée, nouvelle ligne mélodique, reprise de la basse de Requiem pour un con et, of course, paroles traduites en anglais pour ce Requiem for Anna, adapté de l'original Anna tiré de la comédie musicale du même nom. Une jolie réussite qui n'a pour principal intérêt que d'ouvrir des horizons anglo-saxons plus larges à l'oeuvre de Serge Gainsbourg et peut-être la sortir d'une relative discrétion francophile outre-Manche voire outre-Atlantique.

Une jolie anecdote néanmoins sur des images qui me semblent être tirées du film Slogan.

A la semaine prochaine.



Merci à Léocadia pour cette suggestion.



in: Gloomy monday

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget