lundi 1 septembre 2008

L'homme qui chantait près de Dieu

Je ne suis pas une spécialiste de la musique orientale mais en général j'adore tout ce qui me tombe sous la main. La récente explosion du cinéma bollywoodien en Europe me conforte d'ailleurs dans l'idée que je ne suis pas la seule à tomber sous le charme de ces chants rythmés, légers et allègres, et surtout grâcieux. Les hommes autant que les femmes, par les vocalises, les harmonies, distillent cette impression de grâce. 

J'ai découvert Nusrat Fateh Ali Khan dans les années 90, principalement grâce à Peter Gabriel, qui m'avait également fait découvrir Youssou'n Dour à la fin des années 80. Nusrat Fateh Ali Khan était une légende vivante jusqu'à sa mort en 1997. 

Vous pouvez retrouver sa biographie et sa discographie sur wikipedia, mais en attendant, écoutez Mustt Mustt dans mon Gloomy monday de la rentrée.


Et bonne rentrée.

3 commentaires:

Last Night in Orient a dit…

La musique rapproche certainement de l'idée du Divin. Que serait le paradis sans musique !

Angelina a dit…

Hey ! Merci pour ce chaleureux commentaire et bienvenue.
Ton blog a l'air vraiment très intéressant, plein de trouvailles et de découvertes à faire.
Merci d'être venu.

Pascale a dit…

j'ai également découvert Nusrat Fateh Ali Khan grâce à Peter Gabriel, il dégage quelque chose d'exceptionnel, il n'y a qu'à voir la foule en liesse...

Une erreur est survenue dans ce gadget